Limiter son empreinte carbone quand on surfe sur Internet quotidiennement, oui c’est possible grâce à ces quelques astuces. Ouvrez grand vos yeux, on vous dit tout !

Dans le monde d’aujourd’hui, vivre sans numérique nous paraît totalement impensable. La technologie progresse constamment et nos modes de vie évoluent avec. Bien qu’en partie dématérialisé, le numérique n’est pas du tout neutre pour l’environnement et consomme beaucoup d’énergie. Il représente 4,2% de la consommation mondiale d’énergie et 3,8% des émissions de gaz à effet de serre selon le collectif du numérique responsable, Green IT. Une simple recherche sur internet équivaut à allumer une ampoule basse-consommation pendant 1h et envoyer un mail de 1Mo équivaut à allumer, cette fois-ci, une ampoule classique pendant 1h. Ecogestes pour réduire son empreinte carbone

Le constat est donc sans appel : le numérique pollue de plus en plus et la tendance n’est pas près de s’inverser. Pour autant, il existe quelques écogestes informatiques que nous pouvons tous adopter afin de limiter son empreinte carbone et les effets négatifs du numérique sur l’environnement.

1. Débrancher ses appareils lorsqu’ils sont chargés

Geste qui semble simple pourtant important. Une fois chargés, nos appareils continuent de consommer de l’électricité s’ils restent branchés en continu. Adopter le réflexe de les débrancher dès qu’ils sont chargés permet de limiter la consommation d’énergie.

2. Privilégier le mode économie d’énergie

Oui, le numérique est particulièrement énergivore. Alors en choisissant les modes « économie d’énergie », « avion » ou « dark » de nos appareils, ils resteront autonomes plus longtemps et donc nous passerons moins de temps à les recharger diminuant notre consommation d’énergie. Astuce en plus pour les smartphones : fermer les applications quand que l’on n’utilise plus permettra de préserver leur autonomie.

3. Éteindre ses appareils lorsqu’on ne les utilise plus

Lorsque l’on n’utilise plus son ordinateur ou sa tablette, exit le mode veille et on l’éteint ! Chaque soir, le week-end et pendant les vacances ! Éteindre son ordinateur au-delà d’une heure d’inactivité permet d’économiser 11% d’autonomie.

4. Nettoyer sa boîte mail

Vider sa boîte mail régulièrement permet d’alléger les data centers. Un email émet 19 grammes de CO2 alors on ne garde que les mails importants et on se désabonne des newsletters que l’on n’ouvre jamais.

5. Installer un anti-spam

Le logiciel réalise un tri instantané selon des paramètres définis nous évitant de recevoir des emails non désirés. N’arrivant pas à destination, ils n’envahissent pas notre boite mail. C’est ainsi des milliers de messages par an qui sont filtrés.

6. Alléger ses emails

Plus de 10 milliards d’emails sont envoyés chaque heure à travers le monde, ce qui équivaut au fonctionnement de 15 centrales nucléaires pendant 1 heure. Pour essayer de limiter notre impact environnemental, on peut alléger ses emails en privilégiant les fichiers compressés ou le partage de document par lien hypertexte et en supprimant les pièces jointes inutiles. On peut également limiter le nombre de destinataire en utilisant la fonction « répondre à tous » que lorsque c’est nécessaire.

7. Surfer écoresponsable

3,5 milliards. C’est le nombre quotidien de requêtes exécutées sur Google. En inscrivant directement l’URL du site dans la barre de recherche ou le sauvegardant dans les favoris, cela permet de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre qui en résulte. Pour une navigation plus responsable, on optimise ses recherches en choisissant les bons mots-clés et on n’oublie pas de fermer les onglets que l’on utilise plus.

8. Privilégier les plateformes de communication

En optant pour des plateformes de communication collaboratives comme Slack, Teams ou encore WhatsApp, on limite alors son nombre d’envoi d’emails !

9. Supprimer les applications que l’on n’utilise plus

Une application jamais utilisée continue d’exploiter l’énergie de votre smartphone ou de votre tablette en se mettant à jour automatiquement. N’hésitez pas à la supprimer, cela évitera à votre appareil de consommer inutilement et de conserver son autonomie.

10. Installer un bloqueur de publicités

Un bloqueur de publicité limitera votre flux de données en empêchant l’ouverture de fenêtres intempestives et le lancement de vidéos non désirées. Cela limitera donc votre consommation d’énergie et préservera l’autonomie de votre appareil.

 

Pour découvrir l’ensemble de nos actualités, rendez-vous ici !

 

LinkedIn

Pas de commentaires

Laisser un commentaire